TOUT SAVOIR SUR LES TECHNOLOGIES VDSL ET VDSL 2

La technologie VDSL est l’une des meilleures options disponibles pour bénéficier d’un haut débit sans passer par la fibre optique. Elle se base sur le réseau téléphonique traditionnel, tout comme l’ADSL et elle bénéficie de caractéristiques similaires. Cet article permet de tout savoir sur le VDSL et son débit.

Sommaire :
    Article mis à jour le 11 décembre 2019

    La technologie VDSL, qu’est-ce que c’est ?

    Le VDSL ou « Very high bit rate digital suscriber line » et le VDSL 2 appartiennent à la même famille de technologies que l’ADSL. Elles s’appuient sur le réseau téléphonique traditionnel à fil de cuivre. Le déploiement du VDSL 2, le plus récent, a été autorisé par l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) le 1er octobre 2013.
    Les grands principes de la technologie VDSL sont :

    • Étendre le mode d’utilisation des lignes de cuivre utilisées pour les communications téléphoniques. La transmission vocale n’utilise qu’une partie de la bande de fréquence utilisable sur les fils de cuivre (la partie basse fréquence), la transmission de données se fait donc en utilisant les plus hautes fréquences. Ce principe est commun à toutes les technologies xDSL (comme l’ADSL).
    • Utiliser la même bande de données en plus haute fréquence pour l’envoi et la réception de données, ce qui différencie le VDSL de l’ADSL mais rend ces technologies plus sensibles aux perturbations électromagnétiques (notamment le VDSL 2).
    • Le débit reçu est lié à la distance entre le logement de l’usager et le répartiteur VDSL ou VDSL 2. Celle-ci ne doit pas dépasser 1 kilomètre pour garder un débit élevé.

    L’éligibilité VDSL est donc directement liée à la distance avec le répartiteur Orange, si aucun n’est disponible suffisamment proche, le logement n’est pas éligible. Il est possible de tester son éligibilité sur les sites de différents fournisseurs d’accès à internet en entrant son numéro de téléphone fixe ou son adresse.

    VDSL

    Quel débit en VDSL ?

    Le premier avantage du VDSL et VDSL 2 en termes de débit est son aspect symétrique, les débits théoriques sont donc les mêmes à la fois en ascendant (de l’usager vers le réseau) et en descendant (du réseau vers l’usager).
    Sur une distance de moins d’un kilomètre, les débits du VDSL peuvent atteindre 15 à 50 Mbit/s (Mégabits par seconde), lorsque l’on s’éloigne du répartiteur, ces débits se réduisent.

    En ce qui concerne le VDSL 2, les débits sont encore supérieurs, le débit théorique descendant atteignant 100 Mbit/s. Ce débit n’est cependant atteignable que dans certaines conditions, l’Arcep évoque un débit réel observé de 80 Mbit/s et les opérateurs garantissent en général un débit jusqu’à 50 Mbit/s en descendant et 8 Mbit/s en descendant, ce débit étant également très réduit à plus longue distance.

    Un conseiller disponible au
    09 87 98 01 51 Du lundi au samedi de 9h à 19h
    Prix d'un appel local
    ou