Un conseiller disponible au
Guide des box internet » QUELS SONT LES DIFFÉRENCES ENTRE L’ADSL GÉNÉRIQUE, LA FIBRE ET LA VDSL ?

    QUELS SONT LES DIFFÉRENCES ENTRE L’ADSL GÉNÉRIQUE, LA FIBRE ET LA VDSL ?

    ADSL, fibre optique ou VDSL ? Au moment de choisir sa box Internet, la question se pose quant à ces technologies. L’ADSL générique est la plus ancienne sur le marché et la plus courante dans les foyers français. Zoom sur les différences entre ADSL, fibre optique et VDSL.

    Sommaire :
      Article mis à jour le 11 décembre 2019

      Qu’est-ce que la ligne ADSL ?

      Que signifie l’acronyme ADSL ?

      ADSL est un acronyme signifiant Asymmetric Digital Subscriber Line, soit en français « ligne d’abonné numérique à débit asymétrique ». C’est la technologie Internet à haut débit la plus ancienne sur le marché et aujourd’hui, 90% des foyers français y sont éligibles.

      Comment fonctionne l’ADSL ?

      L’ADSL fonctionne via la ligne téléphonique du consommateur, plus précisément sur la paire de fils de cuivre. C’est ainsi que la bande passante se divise en trois utilisations :

      • l’une est affectée à la transmission de la voix dans les appels téléphoniques ;
      • l’autre permet la transmission des données depuis un appareil (en l’occurrence, la box Internet) vers le réseau : c’est le débit montant, ou upload ;
      • la dernière est utilisée pour assurer la réception des données : c’est le débit descendant, ou download.

      Les avantages de l’ADSL

      Outre l’accès à Internet, l’ADSL permet à l’utilisateur de :

      • regarder la télévision, la plupart des offres ADSL comporte en effet un accès à un bouquet de chaînes gratuites ;
      • passer des appels vers les fixes et mobiles, en France comme à l’étranger.

      Quelle est la vitesse de l’ADSL ?

      Quel est le débit de l’ADSL ?

      Pourquoi parle-t-on de débit asymétrique ? Tout simplement parce que le débit montant et le débit descendant ne possèdent pas la même vitesse : le débit du canal montant est inférieur à celui du débit descendant. Généralement, le débit de l’ADSL est compris entre 1 et 15 mégabits/seconde. Les chiffres indiqués par les fournisseurs d’accès à Internet ne sont qu’indicatifs et représentent un maximum, car le débit peut varier en fonction de plusieurs facteurs.

      Quels sont les facteurs qui influencent le débit de l’ADSL ?

      De nombreux critères peuvent influencer le débit de l’ADSL chez l’usager :

      • le type de connexion entre l’ordinateur et le modem (câble Ethernet ou Wifi) ;
      • la longueur de la ligne entre le domicile de l’usager et le central téléphonique dont il dépend, appelé nœud de raccordement. Plus ce dernier est éloigné, moins le débit est élevé (on appelle cela l’atténuation du signal) ;
      • la qualité de la ligne téléphonique et la présence éventuelle près du logement de perturbateurs (cage d’ascenseur, enseigne lumineuse…) ;
      • l’ordinateur utilisé ;
      • la box Internet utilisée ;
      • la capacité des sites web que l’internaute consulte.
      adsl générique

      Quelle différence entre la fibre et l’ADSL ?

      La fibre est en cours de déploiement en France et certains logements y sont d’ores et déjà éligibles ou le seront à court ou moyen terme. La priorité est donnée aux territoires où la population est importante, du fait notamment du coût de l’installation.

      Définition de la fibre optique

      Dernière-née des technologies Internet, la fibre optique est la plus rapide sur le marché. En effet, elle permet le transfert des données à la vitesse de la lumière, celle-ci transitant par un câble contenant des fils de verre ou de plastique (144 le plus souvent). La fibre offre donc un débit bien plus rapide que l’ADSL, qui peut aller jusqu’à 300 Mbit/seconde en émission et 1Gbit en réception. C’est ainsi 100 fois plus rapide que l’ADSL.

      Quelles sont les différences entre la fibre et l’ADSL ?

      • la stabilité du réseau : contrairement à l’ADSL, la fibre optique n’est pas sensible aux perturbations électromagnétiques ;
      • l’absence d’atténuation du signal : peu importe que le domicile soit proche ou non d’un nœud de raccordement, la fibre optique parvient à transporter des données sur une très longue distance ;
      • la symétrie du réseau : si l’ADSL fonctionne par définition sur une dissymétrie, en revanche avec la fibre optique, il est possible de transmettre les données à la même vitesse en download et en upload ;
      • la possibilité d’utiliser plusieurs appareils en simultané sans perte de débit.

      Des exemples comparés de temps de téléchargement entre l’ADSL et la fibre optique

      Avec la fibre en débit 1 Gbit et l’ADSL 15 Mbit, voici la vitesse de téléchargement de :

      • un album MP3 de 10 chansons (40 Mo) : 1 seconde avec la fibre, 15 secondes avec l’ADSL ;
      • 200 photos de 8 megapixels (480 Mo) : 3 secondes avec la fibre, 4 minutes et 16 secondes avec l’ADSL ;
      • un film full HD de 30 go : 30 minutes avec la fibre, 4h27 avec l’ADSL.

      Quelle est la différence entre ADSL et VDSL ?

      Dernière possibilité pour le consommateur qui cherche à s’équiper d’une box Internet, la technologie VDSL. Cette dernière constitue une version améliorée de l’ADSL en ce qu’elle propose un débit plus rapide. Comme l’ADSL, elle fonctionne sur le réseau de fils de cuivre, mais en revanche, elle peut atteindre un débit de 15 à 50 Mbit/seconde en descendant, et 1.5 à 8 Mbit/seconde en montant.

      Ainsi, avec une VDSL2 de 50 Mbit, il ne faut plus qu’1h20 pour télécharger un film full HD, 1 minute 17 secondes pour les 200 photos et 7 secondes pour l’album MP3.

      En revanche, la VDSL suppose une contrainte de taille : que le domicile du consommateur ne soit pas situé à plus d’un kilomètre du nœud de raccordement, sinon les performances ne pourront pas être atteintes.

      Le VDSL2 vient encore accroître le débit de la connexion, avec, en théorie, un débit descendant de 300 Mbit/s. À noter que pour être éligible, le logement doit se trouver à moins de 1 kilomètre des répartiteurs de France Télécom. De plus, la VDSL2 est encore plus sensible que les versions précédentes aux perturbations électromagnétiques.

      Un conseiller disponible au
      Retour haut de page